Partagez | 
 

 Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Shawn Dominguez
Chasseur de rongeurs


Présages :
28

Race  :
Chasseur.

Métier  :
Chasseur de créatures.

Nationalité  :
Caucasoïde.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
06/07/2015


MessageSujet: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Mer 5 Aoû - 0:21

C'était une matinée comme les autres , a mon habitude j'étais parti me balader a la montagne près du lac. Il faisait déjà chaud. c'était le crépuscule , j'adorai venir me balader ici car ça me rappelait mon village natal et que de bons souvenirs. Il était temps que j'aille pécher dans le lac.

Lorsque je m’approchas je vis une silhouette féminine qui me déplaisait guère. Mon cœur s’emballa. Que faisait cette femme ici ? Elle était probablement en train de se baigné. La chaleur était presque insupportable mais je ne la ressentais plus. Mes sens de chasseur étaient , sans aucun doute , perturbés par cette sublime créature.. Le vent , les bruits , la chaleur , les odeurs , plus aucun de mes sens ne fonctionnait. J'étais discret et mon souffle , mes pas étaient imperceptible par une oreille humaine mais pourtant cette femme savait que je l'observais. Elle m'observait du coin de l’œil sans jamais me regardé réellement comme si , le fait de croisé nos regards enclencherai ma fuite. Je n'avais pas envie de fuir , ni même de m'avancé vers elle , j'avais peur , peur qu'elle soit une créature non humaine ou du moins qui ne l'est plus.. Au plus profond de moi je savais ce qu'elle était. Mon métier et d'éliminer ce genre de créature , or cette fois ci , j’étais dans l'incapacité de le faire. J'étais comme paralysé. Oui c’était comme un coup de tonnerre qui venait de s'abattre sur ma tête.. J'étais habitué a cette région mais je ne l'avais jamais vu.
Une bonne trentaine de minutes plus tard je pris mon courage et m'approcha d'elle. Tout en essayant de ne pas la faire fuir je m'avançais d'un pas incertain , j'avais chaud. J'ai cru qu'elle n’était qu'un mirage.

Je m'approchais lorsque son regard croisa le mien.. Ses yeux était d'un rouge presque lugubre.. Pourtant je continuai de m'approché.. C'était comme si je lui offrais mon corps en espérant qu'elle me transforme pour être a jamais a ses cotés.

Nous n’étions qu'a deux mètres. Je m’arrêta et elle commença a s'approché. Je cru encore au mirage , une si jolie femme ne pouvait être réelle. 

Je jetas mon arbalète dans l'eau en signe de reddition.

Voila qu'une dizaine de centimètres séparait nos deux visages , bien qu'elle était plus petite , nous étions presque au même niveau. D'une voix blanche je lui dis :

"   Shawn.. Je me nomme ainsi.. " 










Elle me répondit d'une voix confiante :

"  Et moi c'est Alexandra."











Sa réponse me glaça le sang.. J'avais un contrat sur une Alexandra Hilliard.. Une vampire.. 


Je décida de fermé les yeux juste un instant , lorsque je sentis ses lèvres se poser sur les miennes. Je n'ouvris  pas les yeux de suite , lorsque notre contact finissa par se rompre , j'ouvris les yeux et tel une flèche elle parti en courant avec mon arbalète sous le bras. 

Ce baisé était une diversion pour me volé ?
Ou le vol de mon arbalète était une raison pour me forcé a la retrouver ? 

C'était la tête pleine de questions que je rentras a mon domicile.. 
Cette fille était un mystère a elle seule. 

Pourquoi ne l'avais-je pas suivis ? 
Il est inutile de courir après un vampire. Inutile , suicidaire mais surtout impossible.

J'avais désormais un nouvel objectif. Retrouvé cette demoiselle.


#Mon premier Rp , fallait bien se lancer.. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Mer 5 Aoû - 1:07


Comme un coup de tonnerre.


L’aube approchait lentement et annonçait l’arrivée du soleil. J’en profitai pour me prélasser dans cette étendue paisible ; la canicule était prévue, c’est pourquoi j’aimais me rafraîchir quelque peu ces temps – ci. Le fait d’être nocturne pendant l’été avait ses avantages : la chaleur ne m’atteignait pas, ou alors je l’évitai de justesse. Mon teint de porcelaine demeure ma marque de fabrique. Je ne vois pas l’utilité d’acquérir un quelconque bronzage. Les remous du lacs m’apaisaient, l’harmonie créée par ce lieu chatouillait agréablement mes sens.

Ces derniers furent perturbés lorsqu’une vague éclaboussa mes hanches dénudées. La silhouette ferme qui m’observait depuis un laps de temps indéfinissable s’était enfin décidée. Nous nous présentâmes. Je ne savais pas comment définir la façon dont il posait son regard sur moi, la manière dont il toisait fiévreusement mes courbes. Mon instinct féminin et ma conscience se disputèrent ; en somme, leur altercation aboutirait sans nul doute à un geste involontaire de ma part. J’avais clairement reconnu son uniforme kaki – qui épousait maintenant son torse musclé qu’il semblait bomber. D’habitude, il ne me fallait pas plus de quelques secondes pour réfléchir à comment j’allais leur ôter la vie ; mais, cette fois – ci, j’avais baissé ma garde devant un Chasseur réputé. Peut – être était – ce parce qu’il s’était ouvert à moi directement ou qu’il n’avait pas eu peur du monstre que j’étais.

Seul le crépitement lointain des vagues était décelable ; nous n’ouvrions même plus la bouche, trop occupés à se reluquer intensément. Profondément, ajouterais – je pour lui.



D’un coup d’un seul, j’emprisonnai ses lèvres en un doux baiser ; je mouvai avec délicatesse les miennes et comptai insérer ma langue au creux de cette embouchure. Lorsqu’il vint à me regarder, la réalité nous frappa tous deux comme un coup de tonnerre ; le temps ralentit tandis que l’incessant « tic tac » résonnait dans mes oreilles. Je lui dérobai son onagre et décampai aussi vite que mes jambes pales me le permettaient dans la même foulée. Je fuis à grandes enjambées en direction du rivage. La puissance de l’eau ne facilitait pas mes mouvements – loin de là. Cette dernière retardait mon avancée et semblait vouloir me retenir.

J’ignorai où je m’étais rendue. Mes pas m’avaient conduites dans un endroit plutôt glauque, sûrement abandonné. Je soupirai et laissai mon cœur s’emballer comme bon lui semblait. On ne viendra pas me déranger dans un tel ramassis de neige.

Les heures passèrent, et mes songes revenaient sans cesse à lui. Les traits de son visage s’étaient imprimés dans mon esprit malgré mon déni imperturbable.

Puisque je ne m’étais pas baignée complètement habillée mais plutôt vêtue d’un deux – pièces, il fallut que je revienne en arrière pour aller récupérer mes précieuses affaires que j’avais au préalable jeté nonchalamment près du rivage avant de me jeter à l’eau. Je ne me précipitai pas, craignant que l’homme y soit toujours. Bien que je ne l’aie jamais aperçu – ce  qui relève du miracle, vu les siècles qui s’entassaient depuis ma naissance, je devinai qu’il devait apprécier ce lac autant que moi.

Je me penchai en avant pour saisir ma combinaison de cuir – qui, soit dit en passant, était trempée ; je l’essorai ensuite.

C’est à ce moment – là que survint un toussotement grave. Je retins mon souffle et me figeai.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”


Dernière édition par Alexandra Hilliard le Lun 5 Oct - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Shawn Dominguez
Chasseur de rongeurs


Présages :
28

Race  :
Chasseur.

Métier  :
Chasseur de créatures.

Nationalité  :
Caucasoïde.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
06/07/2015


MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Ven 7 Aoû - 0:55

De retour a mon domicile , cette femme me hantait. Son regard m'avait envoûté. Je décidas de retourner la recherché. Après tout un chasseur sait pisté sa proie.

Une fois au lac je suivis ses empreintes qui se dirigeaient vers une forêt des plus lugubres.. J’espérais qu'il ne lui soit rien arrivé. C'est une vampire serte mais de viles créatures rodaient dans cette forêt. J'avais peur , peur de ne pas la trouvé ou qu'il lui soit arrivé quelque chose. Même si , seulement le souvenir d'un baisé nous reliait , au fond de moi elle était mienne. Mon cœur battrait il enfin pour une femme ? 
Je n'allais pas laisser tomber de si tôt. 

Une heure de recherche plus tard j'avais perdu ses traces. Je retournas au point de départ et je la vis. Elle avait l'air occupé et n'était pas sur ses gardes. D'une discrétion sans pareil je m'approchas.. Un pas après l'autre , la pression montait.  J'étais a 5 pas tout au plus quand , pour m'annoncé , je toussa. Elle se figea mais ne réagit plus. Elle était la , a me tourné le dos comme si elle savait que c'était moi et que , lui faire du mal , n'était pas mon intention. Je suis humain oui mais j'entendais son cœur battre.. Elle n'avait pas l'air du genre facile a intimidé ni même a apeuré. Soudain elle se retourna et nos yeux se figèrent. Les paroles n'étaient que fioritures dans ce moment ci. Une accolade  , un baisé ? J'attendais que ça mais rien ne se passa comme prévu. Était-ce un autre vampire ? Cette ombre humanoïde dans la lisière de la forêt? Cette ombre me fixant avec un regard ténébreux ? 

Maîtriser une jolie vampire était dans mes cordes mais un vampire assoiffé de sang ?

Soudain elle se tourna vers cette silhouette et chuchota quelque chose , mon ouïs était sans doute perturbé par ces événements , je n'entendis que des murmures. 

L'ombre était bel et bien un vampire qui , d'ailleurs , s'avança a ma rencontre. Sans perdre de temps , je partis en courant. C'était un danger de rester ici. 

Ou avais-je atterris ?  

Une foret sombre , encore , ou les feuilles et les fleures avaient fanés. 

Je repris mon souffle pendant quelque seconde , j'étais assit , adossé a un grand chêne qui avait été épargné  par le malheur qui semblait touché cette forêt. Un gros bruit me perturbas. Quelqu'un venait de s’asseoir , de l'autre coté du chêne et semblait rire d'amusement. Mon cœur commençait a battre très vite. Était-ce elle?  Je l’espérais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Dim 9 Aoû - 22:18


Comme un coup de tonnerre.


Mon corps tout entier se figea, en alerte. J’avais humé son odeur si particulière. Il se trouvait là, à quelques mètres à peine… Mon souffle devint plus fort et j’éprouvai quelques difficultés pour comprendre ne serait – ce que les bribes de phrases de mon confrère. J’entendais seulement mon cœur battre désespérément… et ce, à vive allure.

Après une profonde réflexion, je compris qu’il souhaitait m’avertir sur le danger imminent qu’était ce mystérieux chasseur. Je me penchai vers son oreille et rassurai mon acolyte : j’étais une grande fille et j’étais capable de me débrouiller seule. Son côté protecteur m’agaçait et je ne manquai pas de le lui faire remarquer.

Il allait ouvrir la bouche pour rétorquer, lorsqu’il vint plonger son regard dans la silhouette qui, je le devinais, longeai l’obscurité pour masquer sa présence. Lorsque le buveur de sang fit un pas en sa direction, Shawn fila comme une flèche et dérapa sur la terre. Ses traces de pas demeuraient présentes, elles étaient incrustées dans le sol comme si ce dernier m’invitait à le rejoindre. Je suivis mon instinct et lâchai mon acolyte sans aucun remord.


Bien qu’il se dirigeait vers une partie abandonnée de la forêt, j’entrepris de le suivre et tentai de lui emboîter le pas.

Je le découvris au pied d’un chêne dont les branches étaient secouées par le vent qui s’engouffrait.  Je finis par m’asseoir de l’autre côté, ayant remarqué au préalable un insecte qui courait sur la jambe de ma nouvelle rencontre. Mon rire s’éleva dans les airs ; vu la façon dont il avait fuit devant le second vampire, je m’attendais à ce qu’il émette un cri aigu, créant de ce fait un contraste avec sa voix masculine.

Le vent frais me fit frissonner, ma tenue était loin d’être adaptée – trop de couches pourraient me ralentir lors de mes mouvements.

« Alors, on est submergé par l’effroi à ce qu’il paraît ? »

Je le taquinai avec un ton de voix enfantin.
Je ne risquais pas ma vie, non ; c'est plutôt lui qui se brûlait les ailes...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”


Dernière édition par Alexandra Hilliard le Lun 5 Oct - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Shawn Dominguez
Chasseur de rongeurs


Présages :
28

Race  :
Chasseur.

Métier  :
Chasseur de créatures.

Nationalité  :
Caucasoïde.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
06/07/2015


MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Lun 10 Aoû - 0:09

Je n'en revenais pas , il fallait que notre seconde rencontre se passe comme cela ? 

La seule fois ou je réentend cette voix c'est pour me charrier ?

Ça ne devait pas se passer ainsi. Serte je pris peur devant son ami mais je n'avais pas peur du vampire qu'il était mais de l'image que je donnerai si je ripostais.

Je me levas et je fis le tour de l'arbre mais je ne vis personne. Ou était-elle?
D'un simple regard je la vis là , perché sur la branche au dessus de moi. Et en une fraction de seconde j'étais allongé sur le sol avec une vampire sûr moi. ça semblait être un jeu pour elle. Elle voulait sans doute me rendre dingue. Ce qu'elle faisait avec brio. Il fallait que je l'embrasse et que je la repousse mais dans quel ordre ? Je la repousse et je la rattrape pour l'embrasser ou bien je l'embrasse et la repousse. Le deuxième choix paraîtrait tellement faux. Je choisis le premier choix. Mais le temps de ma réflexion elle n’était déjà plus la. " Foutue vampire " me disais-je. 
Et c'est tout d'un coup que je devins heureux qu'elle soit un vampire. 
Celle qui me hantais depuis peu était en état de se défendre seule , résister au maladie , avait des sens aiguës. Que des avantages qui réduisit ma crainte de la perdre. Ses yeux rouges lui donnait un charme presque irrésistible. Et son teint pal s'accordait a merveille avec le mien. J'étais dans mes pensées mais lorsque je repris mes esprits ; je vis son magnifique visage a quelque centimètres du mien. Elle semblait m'observé depuis un certain temps , combien de temps avais-je passé dans cet état ? J'entendais la pluie , elle tombait sur la canopée , c'était une ambiance propice a un second baisé. D'un romantisme sans pareil. Mais elle semblait ne pas vouloir. Des questions se posèrent mais aucune n'avait de réel intérêt. J'avais qu'une réel envie a ce moment ci ; sentir ses canines pénétrer en douceur dans ma chair pour être a jamais a ses cotés. Une douleur pour un avantage me disais-je.

Cependant je n'avais guère envie de dire adieu au rayons de soleil et à la chaleur qu'ils provoquaient. 

Sans m'en rendre compte je la tenais par la main. Elle était face à moi. Je voulais être a ses cotés en tant que vampire ou en tant qu'homme , tel était son choix a prendre. Elle pouvait bien ne pas vouloir que je sois a ses cotés. Ma question était simple " Que veux tu faire ? " Elle prit du temps.. cela semblait être un choix tellement difficile que j'en perdis la confiance que j'avais en moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   Ven 21 Aoû - 18:39


Comme un coup de tonnerre.


« J'aimerais connaître la raison qui t'a poussée à ne pas passer à l'offensive. »

J'avais lâché ces dires de but en blanc. L'occasion s'était pointée et je l'avais saisie au vol. Sa main exerçait une douce pression sur la mienne, comme s'il me posait une question muette. Je me risquai à plonger dans son regard et découvris un voile prononcé d'inconfiance. Sur quel sujet ses songes dérivaient - ils ? Mon odorat sur-développé m'indiqua qu'il commençait à stresser, gagné par la peur. Son sang devint un délicieux parfum malgré moi et mes pupilles se colorèrent d'un carmin étincelant.

S'il ne se hâtait pas pour me répondre, il risquait de devenir bien plus qu'un en - cas.

Sa peau hâlée n'aspirait qu'à être caressée par mes canines proéminentes. J'imaginai ces dernières chatouiller sa chair en douceur puis la transpercer d'un coup sec. Je serais restée quelques secondes comme cela pour l'aider à s'habituer à la douleur. Puis, mes endorphines auraient plongé dans son corps et il se serait directement détendu, apte à recevoir la morsure dont il n'oublierait jamais l'assaillant. Il aurait gémi et m'aurait quémandé davantage ; alors, j'aurais plongé dans son cou et me serais délectée de son hémoglobine, tandis qu'il perdrait la raison...


Malheureusement, je revins à la réalité une poignée de minutes plus tard, lorsqu'il entrouvrit les lèvres. Je ne pouvais en faire mon tendre. C'était contraire aux lois vampiriques. Je soupirai longuement, montrant ma lassitude intarissable face aux évènements. Je devais me méfier ; tout pouvait arriver. Il pourrait tout à fait se rendre compte de la situation tout comme moi et profiter de mon inattention. Je me mordis la lèvre, m'en voulant d'avoir baissé ma garde.

J'hochai la tête silencieusement à mon débat intérieur et me détournai de lui. Je lui offris mon dos un moment avant de briser le silence en laissant échapper un rire sarcastique qui ne laissait rien envisager de mélioratif.

J'avais abruptement compris que la mort coulait le long de ses veines.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un coup de tonnerre.. [Avec Alexandra Hilliard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Expansion d'Azalea :: Montagnes enneigées & Lacs-