Partagez | 
 

 wrong time for a meeting, man. (Lucas&Aindreas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Aindreas N. Pettersen



Présages :
26

Race  :
Vampire (nouveau-né).

Métier  :
Lycéen.

Nationalité  :
Norvégien.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
11/10/2015


MessageSujet: wrong time for a meeting, man. (Lucas&Aindreas)   Ven 16 Oct - 22:13

wrong time for a meeting, man.

ft. prénoms noms


« I have desires. impulses. and cross my path, then it does not bode well. »
Tu as besoin de te défouler. Tu ne sais pas pourquoi, c'est venu comme ça. Tu as soudainement envie de taper dans quelque chose, dans quelqu'un, tu as besoin d'évacuer quelque chose. Tu ne sais pas ce que tu dois évacuer, mais tu dois le faire, comme si c'était urgent. Oh oui, ton petit corps à besoin de distraction et de mouvement. Il a besoin que tu frappes, que tu te défoules, qu'enfin, tu laisses sortir tout ce que tu penses de ces gens. Ah, les gens, gens avec qui tu ne parles que peu. Ils ne t'inspirent pas confiance, ils ont ce côté sombre que tu n'aimes pas. En fait, c'est toi le côté sombre, mais tu ne le sais pas. Le côté sombre que tout le monde a, tu le vois tout le temps. Le bon côté, par contre, lui, n'existe pas. De toute façon, le mauvais côté, l'obscurité, domine tout. Elle bat clairement le bon côté. En fait, tu es carrément déprimant comme garçon.

En plus de cette envie de tout détruire, tu ne fais qu'avoir faim. Le sang. Tu as fortement besoin de cette substance, tu en as envie jour comme nuit et nuit comme jour. Cela est normal, tu es devenu vampire. On te considère comme nouveau-né et qui dit nouveau-né, dit, forcément 'vampire ayant de fortes envies de sang à tous moment de la journée'. Tu ne dis pas que ça te dérange, non, justement, tu aimes. Tu es accroc à quelque chose, tu t'intéresses, tu penses. Oui, tu penses à autre chose qu'aux autres et leur fameux côté ignoble. Mais bon, c'est bête. Tu as tout le temps une folle envie de sang, mais tu ne veux pas t'approcher des autres. De ton repas. Tu le fuis presque. Tu le fuis jusqu'à ce que tu ne puisses plus tenir. L'envie de sang chez un vampire est tellement incroyable que durant un instant, tu stoppes d'être qui tu es pour te nourrir. Habituellement, tu ne stoppes jamais la personne que tu es. Bref, tu as envie de tout détruire et tu as envie de sang. Là, par exemple, tu en as marre de tes fichues envies. Tu veux qu'elles disparaissent. Parce qu'à cause de ça, tu n'es pas du tout dans ton assiette. Tu es pire que d'habitude. Tu es d'une humeur massacrante.

Tu décides donc de te rendre dans la salle d'entraînement. Tu espères de tout cœur ne croiser personne. Enfin, tu espères fortement ne croiser personne. Depuis quand tu utilises le mot cœur, toi ? Tu ne connais pas. Tu sais que là-bas, tu te calmeras. Même si ce n'est qu'un peu. Sauf si quelqu'un se pointe. Si quelqu'un se pointe, tu seras toujours aussi tendu et de mauvaise humeur. Qui sait, même que tu partiras. Non, tu ne fais et ne feras jamais ami-ami avec les autres. Tu es un cas, en effet. Une fois dans la salle, tu fais quelques étirements. Les bonnes habitudes comme on dit.

code by ORICYA.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Lucas Hearts
Pnj


Présages :
82

Race  :
Vampire (nouveau-né).

Métier  :
Vagabond (à la recherche de victimes).

Nationalité  :
Anglais.

Inventaire  :
Ca vous regarde pas wesh

Réputation  :
15 points.

Interne depuis le  :
28/07/2015


MessageSujet: Re: wrong time for a meeting, man. (Lucas&Aindreas)   Dim 18 Oct - 13:19

wrong time for a meeting, man


   

   

   

Fatigue. Stresse. Colère. Colère. Colère.
Comme à ses habitudes, Lucas s'était réveillé de mauvaise humeur, interrompu dans son sommeil par des songes plus que malvenu... Des cauchemars, tous plus horribles les uns que les autres, et se succédant un à un, laissant -dès son réveil- des souvenirs qu'il aurait préféré oublié. Pourquoi l'assaillaient-ils sans cesse? Depuis que le jeune vampire était arrivé dans ce pensionnat, ils le tourmentaient chaque nuit, l'empêchant ainsi de se reposer convenablement...

Se défouler. C'était la seule chose qu'il avait envie de faire aujourd'hui. Frapper quelque chose. N'importe quoi, pourvu que ça le fasse oublier les cauchemars de cette nuit. Et son mal de crâne....

Lucas se mouvait dans les couloirs du pensionnat encore vide. Les autres dormaient encore, logés dans les bras de Morphée, rêvant sans doute de choses et d'autres, évidemment, bien plus agréables que celles du vampire. A cette pensée, sa colère s'accentua et il frappa le mur de son poing.
Il fallait qu'il frappe quelque chose... ou quelqu'un...

Il s'empressa de se diriger vers le seul endroit capable de le calmer: la salle d'entraînement. Il espérait, au plus profond de lui-même, qu'il n'y avait personne, personne pour le déranger dans son élan de rage, dans son élan de pur violence. Il voulait rester seul. Seul avec ses pensées les plus noires. Seul.

Lucas était arrivé devant la lourde porte entravant l'entrée de la salle. Il inspira fortement avant de l'ouvrir. Si jamais -j'ai bien dit SI- il y avait quelqu'un, il ne voulait pas qu'il ou elle le voit dans cet état: il avait sa fierté tout de même, le vampire ne voulait pas paraitre faible devant la moindre personne, devant quiconque.

Calmé -légèrement- et sur de lui, il posa ses deux mains sur la poignée de la porte et poussa. Un rai de lumière s'échappa de la petite interstice qui s'était formé, s'élargissant au fur et à mesure que la large porte s'ouvrait, contrastant avec l'éclairage -plus sombre- du couloir du pensionnat. Momentanément aveuglé, Lucas attendit un instant avant de s'avancer. Il regarda autour de lui: sac de sable, haltères, poids... tout le matériel mit à disposition pour les élèves gisaient sur le sol. Il sourit. Au moins, il était seul dans la salle...

Ah non. Une autre personne squattait les lieux, s'étirant et tournant le dos au jeune vampire. Lucas soupira bruyamment pour montrer son mécontentement puis se dirigea vers le sac de sable suspendu au plafond. Il ne voulait pas parler, il sentait que, s'il ouvrait la bouche, sa colère parlerait pour lui, et il n'avait pas envie de discuter avec quelqu'un. Il voulait cogner, c'est tout.

Le vampire se posta face au sac, ferma les yeux et se concentra. Il rassembla ses pensées les plus sombres, ses souvenirs, ses cauchemars. Il voulait les faire partir, il voulait oublier. Alors il frappa, avec force, avec violence et colère, dans le sac qui servirait de souffre douleur face à ses poings. Il frappait encore et encore, ne s'arrêtant même pas pour respirer. Le sac volait sous la force de ses coups, impuissant. Dans la salle, on n'entendait que la respiration saccadé de Lucas, le bruit qu'il faisait à chaque heurt laissé comme témoin de sa colère sur le pauvre sac de sable subissant.

Enfin, il s'arrêta. Le sac retomba avec fracas sur le sol, la corde cédant face à la violence de ses coups. Le vampire respirait bruyamment, reprenant son souffle, inspirant, expirant.

" Qu'est-ce qu'il y a? " demanda-t-il méchamment à son homologue.
Lucas avait senti son regard insistant dans son dos, et avait posé cette question sans même se retourner. Il ne voulait pas le regarder.
 
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
wrong time for a meeting, man. (Lucas&Aindreas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Expansion d'Azalea :: Pensionnat :: Salle d'Entraînement-