Partagez | 
 

 J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Alexander Pierce
CUI CUI


Présages :
32

Race  :
Humain.

Métier  :
Chasseur de têtes.

Nationalité  :
Britannique.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
20/12/2015


MessageSujet: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   Mar 22 Déc - 14:39


   

   
« J'sais pas moi wesh » De Alexandra Hillard
with Alex 1 & Alex 2
1
   Nous étions en plein midi. Alexander marchait tranquillement en ville, et réfléchissait, pensant à sa vie d'avant. Celle où il était passé de dealer à imposteur. L'imposture lui allait terriblement bien, il était d'ailleurs très doué en tant qu'avocat et surpassait certains magistrats qui, eux, avaient fait leur droit. Cependant, même si cette vie lui convenait, il ne pouvait pas devenir quelqu'un d'important. S'il était trop exposé, il allait certainement faire l'objets d'enquêtes, et on aurait pu découvrir qu'il n'avait jamais fait son droit. Cependant ses compétences ne servaient plus aujourd'hui, le droit est inutile sans une société réellement organisée.
C'est pourquoi la tentative de replonger dans la drogue revenait parfois. Depuis la catastrophe il n'est pas rare qu'Alexander n'ait qu'une seule et unique envie : Fumer un bon gros pétard. Ces temps-çi, il se sentait d'ailleurs bien inutile, il n'avait rencontré encore personne, et ne voyait en ville que des hybrides et des vampires, qui ne brillent pas au soleil, et qui ont des crocs semblable à ceux des loups.
La rue était légèrement peuplée, elle n'était pas déserte mais il n'y avait pas foule non plus. peut-être faisait-ils tous place au grand Alexander Pierce. Quoi que, non, ici il n'était plus rien. il n'était plus qu'un homme, insignifiant et inutile devant toutes ces personnes qui avaient ce qu'on pouvait appeler des capacités sur-naturelles.
Alexander se baladait alors dans la rue tranquillement pour se vider l'esprit. Toutes ces choses, il fallait les garder tout au profond de lui. S'il ne se montrait pas fort il se ferait sans doute tuer par un hybride, ou un vampire.
Sa petite balade s'arrêta alors net.
Alexander, toujours habillé de son costard, avait percuté une demoiselle. Plutôt jolie. Brune. Elle avait l'air sérieuse.
Après cette bousculade, le jeune homme n'avait pas vraiment réfléchis à ce qu'ils pouvait dire pour s'excuser c'est ainsi qu'il s'enfonça :

" B'jour mad'moiselle, tu veux du bon shit sa mère ?" Avait-il dit de sa voix relativement grave et sur le ton de l'humour. Cependant, son visage ne s'adaptait pas à son humour et lui donnait un air sérieux. La réaction de la jeune dame était alors incertaine, et c'est peu après qu'il s'était aperçu que ses paroles étaient déplacés. Un air de légère peur se dessinait alors sur son visage sous la forme d'oeil tout rond, et de bouche qui se crispe pendant une demie seconde. La réponse de la jeune femme se faisait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: Re: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   Mar 22 Déc - 15:19





Midi et quart. Le soleil se dorait la pilule tandis que les degrés chatouillaient un seuil caniculaire. Je perçus d'un regard le ravissement de certains humains dont la peau n'était que peu couverte. En réalité, mes pupilles perçantes m'apprirent que j'étais la seule habillée chaudement au coeur de cette rue où mes talons frôlaient le sol. Je déguisai ma marche rapide en une démarche pressée qui conduisait les curieux à croire que je me rendais sûrement quelque part. Un rendez-vous, peut être - en ignorant le fait que ma beauté psychédélique m'était naturelle.


La vérité était tout autre ; je tentais de réduire mon taux d'agacement suite à une virulente altercation. En outre, mon côté lunatique m'avait porté préjudice - mais je n'en regrettai rien. Je ne m'en souciai guère ; c'est mon trait de caractère je-m'en-foutiste qui l'a emporté haut la main. Bien que mémoire soit des plus excellentes, ma nature vengeresse n'a pas lieu d'être : si je souhaite quelque chose, j'ai la certitude que je le posséderai. Point final. Je n'ai pas à m'occuper des sentiments qui planent autour de cet acte puisque toute sensiblerie m'a été ôtée il y a de cela un long moment. A peine transformée, je jouissais déjà du fait de ne plus rien ressentir pour quiconque - le pied. Mon coeur a cessé de chanter à la seconde où mes paupières se sont relevées et qu'un bordeaux avait enveloppé mon iris et noirci mon palpitant.


Perdue dans mon passé, je me retrouvai à ne plus faire attention à la vie qui s'agitait autour de moi. Je finis par percuter un jeune homme - où plutôt à rencontrer un torse frêle. Mes aptitudes firent que je ne me crispais pas du tout face à cet homme bien plus grand que ma personne - loin de là, j'allais me distraire, pour une fois... Mes lèvres se pincèrent en une fine ligne avant que j'affiche un mince rictus sarcastique. Ses paroles dénuées d'intelligence m'informaient d'ores et déjà sur l'individu que je venais de rencontrer. Sa maladresse ne m'attendrit point, si bien que lorsque mes cordes vocales s'agitèrent, je contrôlai à merveille mon flot de paroles. Mes bribes furent si concises que je pus entendre à merveille les battements de son coeur s'accélérer légèrement - faute de chance, j'étais le genre de personnes à repérer directement ces signes de nervosité modérée.

    - Il paraît que mes endorphines sont bien plus puissantes que ta merde.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”


Dernière édition par Alexandra Hilliard le Mar 22 Déc - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexander Pierce
CUI CUI


Présages :
32

Race  :
Humain.

Métier  :
Chasseur de têtes.

Nationalité  :
Britannique.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
20/12/2015


MessageSujet: Re: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   Mar 22 Déc - 15:42


   

   
« J'en prendrais bien une goûte »
with Moi & toi
1
  Son poud c'était bel et bien accentué, mais son coeur ne s'était pas embalé. Il avait déjà rencontré d'aussi belles dames dans son cabinet d'avocat, et la beauté de ces créatures était loin de le déstabiliser. Il n'était pas alors en état d'angoisse pour la simple raison qu'il s'adresse actuellement à une dame, mais bien parce qu'elle avait l'air différente de celles avec qui il avait pu discuter avant la catastrophe.

Le soleil illuminait encore la rue, peu de temps avait passé, et donnait un certain charme à cette scene. Si l'on se retournait, nous ne verrions plus qu'eux, les autres passants ne servant que décors. La scène se concentrait sur eux.

Un sourire s'afficha alors sur le jeune homme, laissant apparaître quelques unes de ses dents supérieures. Son sourire était aussi simple que provocateur, mais il savait intérieurement qu'il jouait avec le feu. Cela pouvait se ressentir par son poud qui accélérait au fur et à mesure, mais aussi aux quelques sueurs froides minimes, mais repérable pour une créature comme Alexandra.
Pierce continua alors sur cette voie, d'un air assez provocateur, tentant de cacher sa peur tant bien que mal.

" Oh, et bien j'en prendrais p'tetre bien une petite goûte ! " Jolie figure de style que nous avions là. La goûte représentait l'endorphine sous sa forme liquide pouvant être administrée grâce à une simple seringue, tandis que l'endorphine dont parlait la jeune vampire n'était d'autre que la sensation que l'on pouvait éprouver lorsque l'on se faisait mordre par un vampire.
Peut être avait-il fait l'erreur de la provoquer encore un peu plus. Ou peut-être allait-il devenir un peu plus intéressants que tous ces autres humains qui devaient certainement courber les chines et se montrer inférieur devant ces créatures sortie d'une expérience.

Se montrer inférieur n'était pas dans les habitudes de notre cher brun. Il avait toujours la manie de répondre à la provocation par la provocation, même dans les situations les plus complexes. Peut-être était-ce une manière lâche de faire face à la réalité, se donnant ainsi l'impression d'avoir la situation sous contrôle, alors qu'il n'en est rien réellement. C'était une manière de surprendre, et de rassurer, bien qu'envers un vampire c'était plutôt osé.
Mais qu'avait-il à perde. Plus aucune famille. Tombé plusieurs fois dans la drogue. Son emploi n'avait plus aucune utilité. Au final, se montrer faible était s'abandonner à soit-même, abandonner la vie et avouer que l'on est rien. En provoquant Alexandra, Pierce se montrait à la même hauteur que cette dernière, et montrait ainsi qu'il se battait même s'il était inférieur.
C'était sa manière de survivre dans cette nouvelle société où la loi du plus fort s'applique à nouveau. Alexander n'était peut être pas le plus fort, mais avait certains atouts. Peut-être que cette discussion se passera à merveille, mais il était également possible que cette relation ne fasse des étincelles et qu'il ne finisse par goûter à la chaleur de ses lèvres, et aux bienfaits de l'endorphine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: Re: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   Mar 22 Déc - 16:35





J'avais l'art et la manière de me comporter comme une féline : mes gestes me trahissaient, mon regard également. Dans un sens, j'aimais cela - l'instinct aiguisé telle une lame de rasoir ainsi qu'un charme à faire fondre le plus gelé des icerbergs. C'est pourquoi, lorsqu'il entra dans mon jeu, je me rapprochais d'une façon imperceptible de ma cible, les yeux rivés sur mon objectif qui restera secret. Je ne restai muette qu'un quart de secondes et répondis au tac au tac.

    La mérites - tu seulement ?


En effet, je n'avais pas pris la peine de le vouvoyer. Pensait-il posséder un réel statut ? Si oui, il se bornait d'illusions. Dans la vraie vie - ou du moins, dans cet univers rempli d'insectes et moi, les êtres ne possèdent que deux titres : la victime ou l'assaillant. Je vous laisse deviner de quel côté je prospère depuis déjà des siècles et ce n'est pas avec son arrivée que cela changera. Qu'il lise la presse, il verra. Quoique, je pense qu'un homme de cet envergure - si son costard signifie réellement quelque chose - doit avoir déjà été confronté aux créatures lobotomisées qui grouillent ces rues polluées. Par miracle, je relève le niveau et m'assure une vie pleine de petits-déjeuners de choix. (C'est bien pour ça qu'il ne reste que les vipères).

En me léchant langoureusement la commissure des lèvres, je lui laissai le loisir d'observer mes canines brillantes et acérées. Je me pris au jeu et lui offris même l'un de mes plus beaux clins d'oeils accompagné d'un rire s'élevant dans les airs - ce dernier laissant apparaître ma dentition parfaite. Je passai ma langue sur cette dernière avec douceur tout en sachant que ses pensées devaient se précipiter ou même se mélanger entre elles. Ma bouche resta entrouverte un moment - jusqu'à ce qu'il détourne le regard de ma cavité pulpeuse. Je relevai le regard et rencontrai des orbes assez expressives - j'appréciai la vue. Je baissai les yeux dans une optique séductrice en plaçant discrètement mes mains sur la masse sur laquelle je me tenais appuyée - le buste de ma nouvelle rencontre. Mes fines mains parcoururent sa chair - j'aimai l'idée qu'elle puisse être délicieuse. Mes paupières restaient néanmoins ouvertes car je restai à l'affût du quelconque mouvement brusque de sa part. Je possédais de bons réflexes certes, mais il m'arrivait d'être engourdie lorsque la faim pointait le bout de son nez. Pour être à mon maximum, je me devais d'engloutir une hémoglobine en bonne santé - celle devant moi devrait suffir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alexander Pierce
CUI CUI


Présages :
32

Race  :
Humain.

Métier  :
Chasseur de têtes.

Nationalité  :
Britannique.

Inventaire  :
Vide.

Réputation  :
0 points.

Interne depuis le  :
20/12/2015


MessageSujet: Re: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   Mar 22 Déc - 16:59


   

   
« J'sais pas moi wesh » De Alexandra Hillard
with Alex 1 & Alex 2
1
   Le jeune homme appréciait la vue de ses canines, et écoutait son rire, tentant de cacher encore un peu plus sa peur qui grandissait peut à peut. Le beau brun ne savait pas du tout comment prendre son rire et tous ces gestes. Elle s'était appuyée contre lui, elle avait l'air tellement sûr d'elle. Ce n'était pas le moment pour lui de se décourager, il devait se démarquer des autres humains, où sa vie se terminera dans une assiette. Elle touchait déjà sa chair, et semblait déjà se délecter de cette dernière. Alexander pouvait paraître appétissant, en effet, mais il ne souhaitait pas se faire croquer.

Ce n'était pas la première fois qu'il était en danger, et qu'il prenait des risques dans sa vie. Simplement, il suffisait simplement de courir pour semer ces flics empotés. Ici ce n'est plus la même chose, courir n'est pas suffisant, elle le rattraperait sans faire d'effort.
La seule solution était de faire face au danger, et de prouver que l'on avait de la valeur, que l'on est pas un simple insecte.

Alexander bougea alors légèrement, laissant la jeune femme s'appuyer contre lui, mais alla caresser doucement d'un doigt l'une de ses canines dont elle était si fière. C'était de la pure provocation, mais il ne s'arrêta pas en si bon chemin. Après avoir touché cette belle canine, il s'en pris alors à sa lèvre inférieure, qu'il caressa alors doucement avant de légèrement effleurer sa joue.

La peur d'Alexander ne s'était pas estompée, elle était toujours présente bien au fond de lui. Son coeur battait relativement fort. Mais il gardait apparemment bien son calme puisqu'il avait à nouveau répondu à la provocation par la provocation.

" Je ne sais pas, j'ai été un très mauvais garçon ! " Avait-il répondu avec assurance. Il ne pouvait plus faire marche arrière après ces gestes, alors il en avait rajouté une couche avec ces dires.
Il évoquait d'ailleurs ses gestes précédents en se disant mauvais garçon, mais également la petite bousculade, ainsi que son passé de dealer et d'imposteur.
Méritait-il la vie ? Peut-être pas, mais seule Alexandra pouvait en décider, car même s'il se montrait d'égal à égal, il n'en était pas moins inférieur et en position de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'sais pas moi wesh [PV-Alexandra Hillard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Expansion d'Azalea :: Ville-