Partagez | 
 

 † Déboires d'Alexandra.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Alexandra Hilliard
Marmotte confirmée


Présages :
700

Race  :
Vampire (adulte).

Métier  :
Vagabonde.

Nationalité  :
Espagnole.

Inventaire  :
Un rouge à lèvre et un canif.

Réputation  :
36 points.

Interne depuis le  :
05/06/2015


MessageSujet: † Déboires d'Alexandra.   Ven 17 Juil - 20:19

premierƒragment

« Heure du décès : vingt heures quarante et un. Elle gardera cette apparence tout au long de sa deuxième existence. »

Je papillonnai des yeux tout en essayant de reprendre connaissance. La lumière m'agressait ; c'est pourquoi un grognement plaintif dépassa le seuil de mes lèvres. Tandis que j'émergeai doucement, des bribes de phrases me revinrent à l'esprit. J'étais dorénavant immortelle. J'émis un léger gémissement de frustration avant de coincer une mèche chocolatée derrière mon oreille. Bien que les humanoïdes me révulsent, je pris conscience du fait que je ne pourrai plus me lier d'amitié avec eux. J'entretenais une relation ambigüe avec un des gardes de nuit du Pensionnat. J'aurais pu lui briser la nuque habilement à notre rencontre, mais j'avais hésité une seconde de trop. Ma conscience était de temps à autres présente à nouveau ‒ même si ma nouvelle nature ne ressentait guère le besoin d'épargner des vies humaines. Sentir le pouls d'un de ces êtres si faibles s'arrêter m'enchantait ; je m'extasiai devant les litres de sang souillant le sol. Néanmoins, il semblait robuste et son visage ne transpirait aucunement l'effroi. Sans doute ne connaissait ‒ il pas mon identité. J'allais la lui imposer, lorsqu'il fronça les sourcils à la vue de mon tatouage. J'avais pris le pli de le dissimuler sous mes hauts moulants, pourtant cette fois ‒ ci il était à la vue de tous. Une simple inadvertance pouvait faire changer la balance. Il ouvrit la bouche et m'interrogea sur sa provenance. Ses yeux transperçaient mon corps de toutes parts et je me sentis comme un livre ouvert. Je détestai aussitôt cette sensation et montrai mes canines aiguisées. Ses orbites s'étaient ouverts en grand et une goutte de sueur avait perlé sur son front.

« Je me fie aux premières impressions. Ainsi, tu seras sain et sauf ‒ ton insignifiance étant de mise. »

Il bégaya et sa maladresse me fit rire. Depuis cet instant, je fis preuve d'un minimum de sympathie envers lui. Certes, il n'avait pas gagné ma confiance mais il n'avait pas non plus dégainé son arme. Les années s'installèrent sur son visage petit à petit et les premières rides vinrent marquer son sourire ; en revanche, je n'avais, à son opposé, aucun signe de vieillesse apparent. Assurément, je ne fêtais pas mon anniversaire. J'aurais peut ‒ être dû y inviter toutes mes victimes ; nous aurions donc été en petit comité... Même si je leur avais ôté la vie. Mais cela ne demeurait qu'un futile détail. Mon comportement de nouveau ‒ né n'avait fait ni un, ni deux mais plusieurs carnages. J'avais décimé des villes entières sans aucun remord. Après tout, j'avais seulement soif de ce liquide visqueux essentiel à ma survie... Ce n'était évidemment que peu glorieux, mais j'aimais l'idée de posséder un tableau de chasse ; enfin, je n'allais pas jusqu'à exposer leurs crânes dans ma demeure. Ceci aurait été superflu et rien ne doit laisser des indices sur ce que je fais une fois la nuit tombée...

† notes.
j'ai utilisé le point de vue interne cette fois ‒ ci pour marquer la portée des évènements ; les actions s'enchaînant, il fallait que l'on puisse s'immiscer en Alexandra plus profondément, sinon le texte aurait été fade.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



fondatrice
“C'est à nous qu'il incombe de surmonter les obstacles.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
† Déboires d'Alexandra.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Expansion d'Azalea ::  :: Attachés de presse :: Approfondissement :: Mémoires-